Aller au contenu
hollister vivre plus logo

HANDI WAKE : Un sport de glisse adapté aux personnes handicapées

Le wakeboard est un sport nautique. Il consiste à être relié à un bateau à moteur par une corde, et la personne glisse sur l’eau à l’aide d’une planche de surf ou de skate. Il peut aussi être pratiqué dans les Wake Park, tiré par un câble. ( référence Bastien Perret et son association magic bastos).

Ce sport loisir apparaît au début des années 1980 après l’avènement du snowboard, à partir d’une combinaison de techniques de ski nautique, de snowboard et de surf.

Contrairement au ski nautique, au lieu d’utiliser des skis, la personne utilise une planche, ceci assure plus de maintien. Sur cette planche, on retrouve deux fixations pour les pieds dans le sens de la largueur, comme sur un snowboard ou un skateboard.

Le wakeboard a énormément évolué du point de vue des planches : les premières planches de surf, asymétriques, sont devenues des planches symétriques.

Les matériaux se sont également améliorés : l’apparition de nouveaux matériaux remplaçant la résine des planches de surf ont réduit le poids des planches. Le choix de la planche est déterminé par le style du pratiquant.

Suite au succès de ce sport, qui peut également être un loisir, le wakeboard a été aménagé pour les personnes à mobilité réduite ou avec un handicap lourd.

Le wake pratiqué assis se développe donc de plus en plus, non seulement en France mais aussi dans le monde entier. Il est pratiqué par de nombreuses personnes à mobilité réduite mais aussi par des personnes valides. Le handiwake propose les mêmes disciplines que le wakeboard classique, à savoir, le saut, le slalom et les figures. La pratique de ces dernières peut s’adapter à chacun, selon le handicap de la personne.

En ce qui concerne l’équipement, les skis sont adaptés en longueur et en largeur et des sièges sont confectionnés selon la morphologie du sportif. Il existe deux types de châssis, un châssis de type cage et un autre type de châssis monté sur une coque identique à celle utilisée en ski alpin. L’activité peut se faire derrière un bateau, de la même manière que pour le wake-board classique.

Pour les personnes handicapées qui pratiquent le wake assis ou debout, cette activité de pleine nature offre une intégration complète et de vraies possibilités d’évolution. Concernant le niveau, de la même manière qu’en ski alpin, les compétiteurs sont ordonnés par catégories de handicaps assimilables selon le matériel et les techniques utilisés.