Aller au contenu
hollister vivre plus logo

Comment changer la sonde pour sondage intermittent

Quelles que soient leur origine ou leur gravité, les troubles urinaires impactent notre quotidien. Toutefois, des solutions pratiques ont été développées pour permettre aux personnes concernées de gagner en autonomie et d’éviter d’éventuelles complications. Le sondage urinaire est l’une de ces solutions pratiquées depuis plus de 30 ans.

Le sondage intermittent

La solution du sondage intermittent est déployée en cas de vidange vésicale incomplète ou de rétention urinaire complète. Ces désordres mictionnels peuvent être causés par une lésion médullaire, une malformation congénitale, un adénome prostatique, une intervention chirurgicale, une maladie neurologique, etc.

Le sondage intermittent est une méthode permettant de vider la vessie à l’aide d’une sonde. Cette dernière est introduite dans l’urètre pour atteindre la vessie. Selon le cas, un auto sondage pourra être effectué ou à défaut, l’hétéro sondage pourra être mise en œuvre. Dans le premier cas l’utilisateur se sonde lui-même et dans le second cas, une tierce personne l’aidera à le faire.

L’intermittence se rapporte à la fréquence des vidanges. Même si le nombre de sondages à effectuer par jour est variable selon chacun, il est conseillé de se sonder 4 à 6 fois par jour.  Un sondage fréquent permet de protéger le haut appareil urinaire et de préserver des infections.

Procédure du changement de la sonde pour sondage intermittent

Il existe différents types de sondes utilisables pour s’auto ou hétéro sonder : les sondes prêtes à l’emploi et dites pré-lubrifiées, les sondes hydrophiles et les sondes sèches.

  • On commence par se laver mains à l’eau et au savon.
  • Il faudra s’installer dans la position voulue. Les positions conseillées sont : assises sur les toilettes ou debout. Cependant, vous pouvez aussi rester coucher pour un hétéro sondage par exemple ou rester assis dans un fauteuil.
  • Ensuite, faites une toilette intime avec du savon et une lingette humide.
  • Il faut maintenant préparer la sonde. Sortez-la avec précaution de l’emballage. Sortez aussi la poche de recueil si besoin et placez-la sur la sonde.
  • Pour une sonde avec gaine d’introduction, retirez le capuchon.
  • Introduisez la sonde dans le méat et guidez-là jusqu’à l’urètre d’où l’urine commencera par couler.
  • Assurez-vous d’avoir complètement vidé votre vessie puis retirez progressivement la sonde.
  • Videz la poche de recueil dans les toilettes puis jetez l’ensemble du matériel utilisé dans une poubelle.
  • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon puis séchez-les.