Aller au contenu
hollister vivre plus logo

Jeter ses sondes urinaires

Parmi les troubles urinaires connus, nombreux (la dysurie, la pollakiurie, l’oligurie, la rétention urinaire, etc.) sont ceux qui peuvent conduire au sondage urinaire pour vidanger la vessie. Il est nécessaire de respecter certaines règles d’hygiène. En effet, s’agissant d’un contact entre l’organisme et le monde extérieur, un manque d’attention pourra non seulement être dangereux pour l’utilisateur lui-même, mais aussi pour les usagers de l’espace environnants. Retrouvez ici toutes les règles à suivre.

Les dispositions à prendre lors de la manipulation de la sonde

Lorsque la sonde est introduite dans la vessie pour la vidange et qu’elle est utilisée sur un temps relativement court puis enlevée et retirée, on parle alors de sondage intermittent.

La première fois, l’auto-sondage n’est pas évident. Son apprentissage devra être fait avec une infirmière qualifiée au sein de votre structure de soins.

Si pour une raison ou pour une autre vous n’êtes pas en mesure de faire la vidange de votre vessie par vous-même, une tierce personne comme un soignant ou un membre de la famille pourra vous aider à pratiquer le sondage.

Dans un cas ou dans l’autre, il faudra rester vigilant lors de l’utilisation du matériel devant servir au sondage.

Il existe des sondes à gaine et des sondes nues. Dans l’optique d’une limitation de toute remontée bactérienne vers la vessie, la sonde à gaine peut protéger la sonde des bactéries du milieu extérieur.

Outre ce critère, vu que sur les premiers millimètres de l’urètre se concentrent la majorité des bactéries, l’utilisation d’une sonde munie d’un embout introducteur peut aider la sonde à traverser le bout de l’urètre sans se faire contaminer.

Aussi, il est donc conseillé de se laver les mains à l’eau et au savon avant et surtout après l’utilisation de la sonde vésicale.

Après l’opération de sondage, si vous avez utilisé une poche de recueil, il faudra la vider soit directement dans les toilettes ou dans un dispositif de recueil approprié. Toutefois, il faudra faire très attention pour ne pas tacher le sol d’urine.

Enfin, il est conseillé de remettre l’ensemble du matériel utilisé dans l’emballage de départ pour le jeter à la poubelle ou dans un endroit approprié, mais jamais dans les toilettes. Aussi, il faudra faire en sorte qu’il n’y ait pas d’écoulement d’urine hors de l’emballage avant de le jeter.

Lors de déplacements, pensez à vous munir de petits sacs poubelle afin de jeter vos sondes urinaires en toute discrétion !