À 21 ans, Marine, apprend qu’elle est atteinte d’une sclérose en plaques (SEP), une pathologie neurologique incurable qui touche le système nerveux central. Ses conséquences, à plus ou moins long terme : des engourdissements des membres, une mauvaise coordination des mouvements ou encore une perte de la vue. Des symptômes qui se manifestent par ce qu’on appelle des poussées, à l’intensité variable, qui peuvent apparaître sans prévenir.

Cette annonce, elle le vit comme un électrochoc et donc, au lieu de prendre les traitements recommandés par les médecins, elle décide d’entamer un long voyage à travers trois pays dans lesquels elle souhaite apprendre à mieux se connaître, à s’écouter et à reprendre confiance en elle. De ce long voyage, va naitre son livre.

C’est en 2015 que les médecins lui diagnostiquent la Sclérose en Plaques. Alors qu’elle est en charge de l’organisation d’un évènement sportif pour son école, plusieurs symptômes apparaissent: ses yeux la lâchent, elle est épuisée et sa vue continue de baisser. Après de nombreux examens à l’hôpital, le résultat tombe, elle a fait sa première poussée.