Aller au contenu
hollister vivre plus logo

Sondes urinaires pour sondage intermittent

L’urine est sécrétée en permanence par les reins et s’écoule à travers les uretères pour finalement être stockée dans la vessie. Cette urine est éliminée par la miction naturelle. Cependant, il arrive que certaines personnes aient des troubles mictionnels conduisant à l’utilisation des sondes urinaires pour assurer la vidange de la vessie. Dans ce cas, le médecin peut prescrire l’utilisation de sondes urinaires.

Parmi les différents types de sondes urinaires disponibles sur le marché, on note la sonde pour sondage intermittent. Elle présente des caractéristiques intéressantes comme la sécurité et la facilité d’utilisation. Partons à la découverte de cet outil de référence en matière de sondage urinaire.

Les atouts de la sonde urinaire pour sondage intermittent

Avant tout, notons qu’on parle d’intermittence à cause de la fréquence d’utilisation de ladite sonde (4 à 6 fois par jours). En effet, le choix de cette fréquence journalière de vidange de la vessie n’est pas anodin : la vessie est un milieu qui offre des conditions favorables pour la prolifération des germes, c’est pour cela que l’on doit régulièrement la vider afin que les éventuels microbes qui s’y seraient introduits ne puissent pas se fixer à sa paroi. De cette façon, les risques d’infection urinaire sont considérablement réduits.

Outre cette sécurité qu’exhibe l’utilisation des sondes pour sondage intermittent, elles offrent aussi une praticité, source de leur facilité d’utilisation. En effet, une opération de sondage intermittent peut être réalisée par la plupart des personnes y compris les enfants, dès sept ou huit ans.

Choix de sa sonde pour sondage intermittent

Vu la fréquence d’utilisation des sondes pour sondage intermittent, il faut considérer un certain nombre de critères lors du choix de sa sonde. En général, les points dont on tient compte sont entre autres : le sexe et l’état physique de l’utilisateur, la matière, la taille en termes de diamètre de la sonde, la longueur, le type de sonde (sèche ou pré lubrifié, droite ou béquillée), disponibilité ou non d’une poche de recueil… C’est le médecin, qui conseillera le diamètre, mais vous être libre de choisir le format : en set ou non, format pocket ou normal.

Disposition à prendre pour mettre en œuvre d’un sondage intermittent

Le sondage intermittent peut être réalisé par l’utilisateur lui-même (dans ce cas on parle d’auto sondage) ou par l’intermédiaire d’une tierce personne comme une infirmière ou un membre de la famille (hétéro sondage). Cependant, avant la première utilisation vous devez faire un apprentissage pratique avec un professionnel de santé au sein de votre structure de soin. Comment poser une sonde urinaire est la question à poser.

Quelques règles d’hygiènes devront être observées pour ne pas conduire à une contamination dans le cas d’une sonde sans gaine. Dans tous les cas, lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon avant et après l’opération de vidange. Aussi, vous devez faire une petite toilette intime avant l’opération à l’aide de lingettes nettoyantes à l’eau. Enfin, n’oubliez surtout pas de jeter soigneusement la sonde à la poubelle ou dans un endroit approprié.